petits trucs et astuces natures

Macérats divers ( samedi 15 mars )

Kikou les petites sorcières 111440.gif ,

Il y a un moment déjà, j’ais expérimenté les macérâts faits maison. Rien de bien compliqué en fait, des fleurs séchées, pour la plupart que l’on fait macérer dans une huile végétale.

Le premier, évidemment, fleurs de soucies séchées ( achetées en herboristerie : voir liens fournisseurs ; mais je compte bien en planter cette année arbplante013.gif dans mon jardin, d’ailleurs ma petite belle-maman 803576.gif m’a déjà offert un sachet de graines ) dans de l’huile de tournesol.

Je l’utilise pour faire des crèmes que je ne conserve pas longtemps car l’huile de tournesol rancie assez vite emoticone . Je lui ais d’ailleurs ajouté 5 gouttes de vitamine E par 100ml pour reculer l’inévitable.

Avec les même fleurs, j’ais fait aussi dans l’huile d’olive, d’après le site Terre d’Olina, c’est un excellent macérât pour le liniment des p’tits n’anges.ange007.gif

J’envisage également dans l’huile d’olive, un mélange 50% soucis / 50% camomille pour la cold cream spéciale p’tits n’anges aussi.

Pour le troisième, ce n’est pas un choix cosméto ou hygiène, mais une option limite médicale. En effet, en août dernier (2007), mon petit n’ange, âgé de 15 mois à l’époque, s’est gravement brulé emoticoneau niveau du poignet et du flanc droit. L’avant bras a très bien cicatrisé, malgré une légère trace, mais il reste au niveau du flanc 2 traces rougeâtres et boursouflées emoticone ( chéloïdes ) qui ont du mal à s’estomper. Après un rendez-vous chez le dermato la semaine dernière ( qui lui a prescrit du Bepanthene 5% ) je me suis dit que je pourrais essayer de faire quelque chose de Naturel.emoticone

Après avoir demandé du secours sur le forum des Petites magies 79321.gif ( entre nous : les petites sorcières qui s’y trouvent sont talentueuses et super charmantes 390523.gif )  et cherché un peu partout, j’ais dégoté ce macérât sur le site d’aroma-zone :

Macérat cicatrice invisible

pour 100 ml

90 ml d’huile de macadamia

10 ml d’huile de rose musquée

10 g de poudre de tepezcohuite

Pour ma part, j’avoue avoir fait 80% macadamia et 20% rose musquée.

Avec ce macérat, je dois maintenant attendre 40 jours, je lui ferais un baume pour réparer sa petite peau meurtrie.

Je vous en reparlerais prochainement.

Le troisième et dernier, pour le moment, c’est le macérât spécial été smiley1182.gif  que nous a fait partager notre charmante « fée » Réo [ ici] Il faut dire que si je ne me trompe pas, la Corse est souvent sous le soleil, non ? smiley829.gif

La encore je vais attendre mes 40 jours pour me concocter de petits mélanges sympa, et puis, je n’en ais pas encore besoin, à l’heure ou je compose ce post [ samedi soir, 18h18 pour être précise ] , il pleut à verse sur la Normandie. smiley1054.gif

Bon, pour les prochains j’envisage :

Macérât de vanille dans huile de pépins de raisin : pour l’odeur

Macérât de lavande/soucis dans huile d’olive pour le soin des p’tits n’anges

Macérat de poivre noir dans huile de pépins de raison pour une huile de massage ( pour mes petons l’hiver qui sont toujours gelés )

Pour la suite, j’ais besoin de vous : j’ais de la menthe poivrée plein mon jardin ( c’est envahissant cette variété là  ) je vais faire des infusions, mais je me demandais si un macérât pouvait être utile. Qu’en pensez-vous ? smiley964.gif

Gros bidoux smiley845.gif

c.gifec.gife

17 mars, 2008 à 14:24


Un commentaire pour “Macérats divers ( samedi 15 mars )”


  1. Doudou écrit:

    Je suppose qu’un macérat de menthe poivrée aurait les même proppiété en moins forte que l’huile essentielle. ( anti spasmodique, anti douleur…)
    J’adore l’odeur de la menthe!!!


Laisser un commentaire